Options de traitements

Traitements HBP

SanoMed propose des traitements efficaces contre l’agrandissement de la prostate, notamment des médicaments, des thérapies minimalement invasives et des interventions chirurgicales.

Pour choisir la meilleure option, votre médecin et vous-même étudierez vos symptômes, la taille de votre prostate, vos antécédents médicaux et vos préférences.

Les principales catégories d’options sont les suivantes:

Dans certains des cas, aucun traitement actif n’est recommandée. Si un homme présente des symptômes gênants minimes dus à une hypertrophie de sa prostate, le médecin peut conseiller de simplement attendre et éventuellement de combiner des nouveaux mode de vie tels qu’un changement de votre régime alimentaire et de l’exercice.

Vous noterez ci-dessous plus d’informations sur chacune des catégories de traitement primaire. Vous trouverez également des informations détaillées sur chaque traitement individuel sur les pages du site pour chaque catégorie. Cette information n’est pas destinée à être une liste exhaustive de tous les traitements possibles pour une hypertrophie de la prostate, mais présente des options thérapeutiques courantes pour votre information.

play

Médicaments pour HBP

Les médicaments sont l’un des moyens les plus courants pour traiter les hommes présentant des symptômes d’HBP légers à modérés.

Les principaux types de médicaments prescrits pour les hommes souffrant de symptômes désagréables des voies urinaire en raison d’une hyperplasie bénigne de la prostate sont les alpha-bloquants et les inhibiteurs de la 5-alpha réductase.

  • Ces pilules détendent les muscles de la prostate et de la vessie pour améliorer le débit urinaire. Ils réduisent les symptômes de l’HBP et donc le blocage de l’urètre. Les pilules ne réduisent pas la taille de la prostate. Les alpha bloquants agissent presque immédiatement et soulagent beaucoup les problèmes urinaires.
  • Si vous souffrez d’hypertension artérielle et d’HBP, les alpha-bloquants peuvent s’avérer une bonne option car ils traitent les deux cas.
  • Effets secondaires: Étant donné que les alpha-bloquants ont un effet aussi sur votre pression artérielle, ils peuvent provoquer une grande fatigue et des vertiges, des maux de tête et une hypotension artérielle.
  • Ces pilules empêchent le corps de produire de la dihydrotestostérone (DHT), considérée comme un facteur d’agrandissement de la prostate. Ces pilules sont particulièrement efficaces pour les hommes dont la prostate est devenue si grosse qu’elle se pose sur la vessie ou sur l’urètre.
  • Ces médicaments peuvent réduire d’autres risques que l’HBP entraîne, entre autre des lésions à la vessie, ainsi que le risque de subir éventuellement une intervention chirurgicale pour réduire la taille de la prostate. Ces médicaments peuvent prendre jusqu’à 6 mois pour avoir leur effets total. Il faut les prendre continuellement pour obtenir des résultats.
  • Effets secondaires: Les hommes qui prennent ces médicaments peuvent présenter un dysfonctionnement érectile, une baisse de libido ou une éjaculation rétrograde. Certains de ces effets secondaires peuvent s’améliorer à mesure que votre corps s’habitue au médicament.

Enlèvement de tissus

Si le patient a tenté d’autres traitements sans succès, s’il est incapable d’uriner ou s’il a des calculs à la vessie, une intervention chirurgicale peut être nécessaire. Les options chirurgicales courantes incluent ces procédures.
  • Le médecin examine l’urètre à l’aide d’un instrument et élimine les parties de la prostate qui affectent votre flux urinaire. C’est la procédure chirurgicale la plus courante pour l’hypertrophie de la prostate.
  • La RTUP est réalisée sous anesthésie générale ou rachidienne. Après la chirurgie, le passage nouvellement élargi permet à l’urine de s’écouler plus facilement.
  • Cette procédure élimine la partie interne de la prostate par une incision abdominale. Ce genre de procédure s’applique lorsque la taille de la prostate est trop importante pour une RTUP.
  • Cela se fait sous anesthésie générale ou rachidienne. La procédure nécessite une durée d’hospitalisation et une période de récupération légèrement plus longues que la résection transurétrale de la prostate (RTUP).
  • Le chirurgien utilise un laser à haute énergie pour vaporiser une partie du tissu bloquant la prostate. Cela ouvre un passage pour permettre à l’urine de s’écouler plus facilement.
  • La procédure au laser GreenLight est généralement effectuée en soins ambulatoires sous anesthésie générale. La plupart des patients ressentent un soulagement rapide des symptômes de l’HBP et une amélioration du débit urinaire après la procédure.
  • Le laser à holmium est un laser chirurgical qui s’est révélé particulièrement efficace pour effectuer plusieurs types de chirurgies urologiques. Dans le cas de HoLEP, le laser est utilisé pour couper et éliminer le tissu volumineux de la prostate qui bloque l’écoulement de l’urine.
  • Les patients pour qui cette procédure est appropriée ont généralement une prostate très élargie. Cela se fait sous anesthésie générale ou rachidienne.

Thérapies chirurgicales moins invasives (MIST) pour le HBP

Les procédures MIST peuvent être effectuées directement chez le médecin afin d’éliminer les tissus en excès de la prostate sans anesthésie générale. Les thérapies moins invasives sont de plus en plus disponibles et recommandées lorsque cela est possible comme alternative à la chirurgie.
  • Rezūm est un traitement en clinique médical conçu pour réduire les symptômes de l’HBP chez certains hommes présentant une hypertrophie de la prostate – sans les effets secondaires des médicaments pour l’HBP.
  • Des doses contrôlées de vapeur chaude sont appliquées directement dans le tissu élargi de la prostate via un appareil portatif. De la vapeur d’eau est injectée directement dans le tissu prostatique qui bloque le flux urinaire. La vapeur endommage immédiatement les cellules touchées.
  • Au fil du temps, le corps naturellement réabsorbe le tissu traité. Le volume de la prostate peut alors être réduit à 40% en 3 à 6 mois.
  • Urolift est une approche peu invasive pour traiter une hypertrophie de la prostate qui maintient les tissus de la prostate écartés de l’urètre. Il n’y a pas de coupure, de chauffage ou d’élimination de tissu prostatique.
  • Les données cliniques ont montré que l’UroLift était efficace et qu’il soulageait les symptômes du bas appareil urinaire liés à l’HBP sans compromettre la fonction sexuelle.
  • Cette procédure peut être effectuée en soins ambulatoires.
  • La procédure TUMT utilise la chaleur d’une antenne à micro-ondes dans la vessie pour détruire l’excès de tissu prostatique. Le médecin guide un cathéter mince transportant un générateur de micro-ondes miniature à travers le pénis jusqu’à la prostate. Les micro-ondes détruisent une partie du tissu prostatique et soulagent la pression sur l’urètre.
  • La procédure peut être effectuée en soins ambulatoires.

Facteurs de style de vie

Pour aider à contrôler les symptômes d’une hypertrophie de la prostate, vous pouvez:

  • Limiter les boissons dans la soirée. Ne buvez rien pendant une heure ou deux avant de vous coucher afin d’éviter les visites aux toilettes au milieu de la nuit.
  • Limiter votre consommation de caféine et d’alcool. Ils peuvent augmenter la production d’urine, irriter la vessie et aggraver les symptômes.
  • Limiter les décongestionnants ou les antihistaminiques. Ces médicaments resserrent la bande de muscles autour de l’urètre qui contrôlent le flux d’urine, ce qui le rend plus difficile à uriner.
  • Y aller quand vous en ressentez le besoin. Attendre trop longtemps risquerait de surcharger le muscle de la vessie et de causer des dommages.
  • Programmer des visites aux toilettes. Essayez d’uriner à des heures régulières, par exemple toutes les quatre à six heures de la journée, pour «réentraîner» la vessie. Cela peut être particulièrement utile si vous avez des fréquences et des urgence sévères.
  • Suivre un régime alimentaire sain. L’obésité est associée à une hypertrophie de la prostate.
  • Rester actif. L’inactivité contribue à la rétention d’urine. Même une petite quantité d’exercice peut aider à réduire les problèmes urinaires causés par une hypertrophie de la prostate.
  • Uriner – puis à nouveau quelques instants plus tard. Cette pratique est appelée double annulation.
  • Rester au chaud. Des températures plus froides peuvent provoquer une rétention d’urine et augmenter l’urgence d’uriner
514-461-3388