MIST
Thérapie minimalement invasive

Thérapies chirurgicales minimalement invasives pour traiter l’HBP (techniques MIST)

Les techniques MIST pour le traitement de l'hyperplasie bénigne de la prostate (aussi appelée hypertrophie bénigne de la prostate) comprennent des procédures qui peuvent être effectuées directement dans le cabinet du médecin. Ces traitements consistent à éliminer l'excès de tissu prostatique.

Nous allons ici résumer trois options de traitement qui sont considérées comme étant de bonnes options pour de nombreux hommes souffrant des symptômes de l’HBP.

Le traitement Urolift et le traitement à la vapeur d’eau Rezūm, sont les techniques MIST les plus souvent appliquées par le Dr Zorn chez SanoMed.

SanoMed propose des traitements efficaces contre l’élargissement de la prostate, notamment des médicaments, des thérapies minimalement invasives, ainsi que des interventions chirurgicales. Le meilleur traitement sera choisi par vous et votre médecin en fonction de vos symptômes, de la taille de votre prostate, de votre état de santé général et de vos préférences personnelles.

Les principales options de traitement sont les suivantes:

Voir ci-dessous pour plus d’informations sur les options MIST pour l’HBP.

Les techniques MIST pour l’HBP conviennent généralement aux hommes qui ne veulent pas prendre de médicaments pour les symptômes de l’HBP sur une base continue, ou qui ne peuvent ou ne préfèrent pas subir les risques d’une intervention chirurgicale traditionnelle. Afin d’éviter les effets secondaires d’une chirurgie ou de la prise de médicaments, il est généralement préférable d’opter pour l’une des techniques MIST lorsque les résultats de traitement peuvent être satisfaisants.

Cette information n’est pas destinée à être une liste exhaustive de tous les traitements minimalement invasifs possibles, mais présente quelques options communes pour votre information:

La technique d’ablation par énergie de vapeur d'eau convective de Rezūm

Comment Rezūm traite-t-il l'HBP?

Le traitement à la vapeur d’eau Rezūm est une procédure minimalement invasive qui utilise l’énergie naturelle conservée dans quelques gouttes d’eau pour traiter les tissus excédentaires de la prostate à l’origine des symptômes de l’HBP.

Le médecin utilise un appareil portatif qui traverse l’urètre pour atteindre la prostate. Une infime quantité de vapeur est ensuite injectée dans la prostate pour éliminer (détruire) une partie du tissu excédent de la prostate qui exerce une pression sur l’urètre et provoque les symptômes gênants de l’HBP.

Rezūm est une méthode d’ablation par aiguille transurétrale différente de la méthode TUNA traditionnelle, qui fournit de la chaleur au tissu en excès dans la prostate. La méthode Rezūm fournit plutôt de l’énergie thermique générée par radiofréquence sous forme de vapeur d’eau.

L’énergie transportée par l’eau endommage les cellules offensives, ce qui provoque leur mort. Au fil du temps, le corps absorbe les tissus traités dans le cadre du processus de guérison naturelle et les symptômes de l’HBP sont ainsi soulagés.

Des données cliniques ont montré que le traitement à la vapeur d’eau Rezūm est efficace et soulage les symptômes des voies urinaires inférieures dus à l’HBP, et ce, sans compromettre la fonction sexuelle. L’objectif du traitement est de soulager les symptômes afin que vous puissiez reprendre le contrôle de votre vie et de vos activités quotidiennes.

Étant donné que la technique Rezūm est relativement nouvelle, aucune étude à long terme ne confirme si cette intervention procure un soulagement efficace des symptômes de l’HBP au-delà de deux ans. Jusqu’à ce que davantage de médecins soient formés, SanoMed fait actuellement partie d’un nombre limité de cliniques canadiennes offrant accès à Rezūm.

Dans le guide 2018 sur les symptômes du tractus urinaire inférieur de l’homme et l’hyperplasie bénigne de la prostate, l’AUC décrit le Rezūm comme une thérapie nouvelle et émergente. Le guide stipule que:
L’ablation à l’aide du système Rezūm® (utilise le principe thermodynamique du transfert d’énergie par convection), signale une amélioration significative de l’IPSS et du Qmax à trois mois et prolongée jusqu’à 12 mois avec la préservation des fonctions érectiles et éjaculatoires.

Les résultats publiés sur deux ans ont confirmé la durabilité du résultat clinique positif.

Nous suggérons que le système d’ablation convective à l’énergie de la vapeur d’eau Rezūm puisse être considéré comme un traitement alternatif pour les hommes souhaitant préserver leur fonction éjaculatoire, dont la prostate est <80 cc, y compris ceux dont le lobe médian est basé (recommandation conditionnelle basée sur des preuves de qualité modérée).

Les risques potentiels incluent, mais ne sont pas limités à: les mictions douloureuses (dysurie), la présence de sang dans les urines (hématurie), la présence de sang dans le sperme (hématospermie), la diminution du volume éjaculatoire, la suspicion d’infection des voies urinaires et les symptômes de miction fréquente, la rétention ou l’urgence urinaire.
Il a été prouvé que Rezūm® réduit les symptômes urinaires chez de nombreux hommes chez qui on a diagnostiqué une hypertrophie de la prostate ou une hyperplasie bénigne de la prostate (HBP).

En tant que procédure minimalement invasive, Rezūm® a démontré moins d’effets secondaires que ceux habituellement associés aux traitements chirurgicaux. Cependant, comme toute procédure interventionnelle, les effets secondaires suivants peuvent survenir temporairement:

  • Miction douloureuse
  • Sang dans l’urine
  • Sang dans le sperme
  • Mictions fréquentes
  • Incapacité d’uriner ou de vider complètement la vessie
  • Nécessité de cathétérisation à court terme

La plupart de ces symptômes disparaissent dans les trois semaines suivant l’intervention. Toutefois, certains de ces effets peuvent être prolongés.

play
En apprendre davantage sur Rezūm
play
En apprendre davantage sur UroLift

Le système d'implant prostatique Urolift®

Comment Urolift®​​ traite-t-il l'HBP?

Le traitement Urolift® peut offrir un soulagement rapide de l’HBP. Des implants minuscules sont utilisés pour maintenir ouverte la voie obstruée qui bloque le dégagement d’urine. Contrairement aux médicaments, le traitement du système UroLift résout le blocage directement, offrant une solution mécanique à un problème mécanique.

Le système UroLift est le seul traitement qui utilise la procédure d’implants urétraux prostatiques. Le traitement par le système UroLift est une approche minimalement invasive pour traiter les symptômes des voies urinaires inférieures dus à une hyperplasie bénigne de la prostate (HBP). Ce traitement peut permettre aux hommes souffrant de l’HBP d’éviter la prise des médicaments pour la HBP et éviter une chirurgie majeure.

Les implants permanents du système UroLift, mis en place lors d’une procédure ambulatoire minimalement invasive et complétée en cabinet de médecin, soulagent l’obstruction de la prostate sans aucune incision, ablation chirurgicale, ni lésion par effet thermique de la prostate.

Généralement, les patients qui répondent bien à cette chirurgie sont ceux dont la prostate n’est pas très hypertrophiée. Cela peut convenir aux hommes qui souhaitent minimiser les effets secondaires sexuels liés à la prise de médicaments et à ceux qui trouvent les effets indésirables de la chirurgie conventionnelle inacceptables.

Dans le guide 2018 sur les symptômes du tractus urinaire inférieur de l’homme et l’hyperplasie bénigne de la prostate, l’AUC décrit Urolift comme une thérapie nouvelle et émergente. Le guide stipule que:

Le système d’implant prostatique Urolift® (petits implants permanents à nitinol à base de suture comprimant les lobes latéraux envahissants délivrés sous guidage cystoscopique) fournit des améliorations moins efficaces, mais suffisantes et durables, du IPSS / QMax tout en préservant les fonctions sexuelles (sans éjaculation rétrograde rapportée à 12 mois)

La plupart des complications sont légères et disparaissent dans les quatre semaines suivant l’intervention. Le retraitement de dispositifs est de 13.6% sur une période de 5 ans.

Nous recommandons que le système Urolift puisse être considéré comme un traitement alternatif pour les hommes souhaitant préserver la fonction éjaculatoire, avec prostate <80 cc et sans lobe moyen (recommandation conditionnelle basée sur des preuves de qualité modérée).

Après le traitement, les patients rentrent typiquement chez eux le jour même sans cathéter. Les temps d’arrêt sont minimes et de nombreux patients ressentent un soulagement des symptômes dès 2 semaines suivant le traitement.

Les patients peuvent ressentir un certain inconfort urinaire pendant la période de récupération. Les effets indésirables les plus fréquents peuvent inclure du sang dans les urines, des douleurs ou une sensation d’inconfort lors de la miction, un symptôme de mictions fréquentes et une sensation d’inconfort / douleurs pelviennes qui disparaissent généralement entre deux et quatre semaines après la procédure.

Voici quelques-uns des effets secondaires les plus courants pouvant survenir après la procédure:

  • Sensibilité en urinant
  • Fréquence des mictions
  • Forte envie d’uriner / impériosité
  • Légers saignements
    sensation d’inconfort / douleurs pelviennes
  • Fuite urinaire (relativement rare) mais liée à l’incontinence par impériosité
  • Infection des voies urinaires (chez environ 5% des patients)
  • Effets secondaires liés à l’anesthésie

Chez les hommes traités avec Urolift, 50% ont présenté une amélioration du débit urinaire (deux fois supérieure à celle des médicaments, mais moins qu’après certaines procédures telles RTUP ou HoLEP) et une amélioration de 50% des symptômes rapportés (jusqu’à 2 ou 3 fois plus efficace que la prise de médicaments, mais moins que RTUP ou HoLEP).

Thermothérapie par micro-ondes (TMTU)

Comment TMTU traite-t-il l'HBP?

La thermothérapie par micro-ondes (TMTU) est une procédure ambulatoire destinée à traiter les symptômes urinaires causés par une prostate élargie. Cette procédure est généralement utilisée chez les hommes ayant une prostate de taille petite à modérée.

Une petite antenne à micro-ondes est insérée à travers la pointe du pénis dans l’urètre. Le médecin étend l’antenne jusqu’à ce qu’il atteigne la région de l’urètre entourée par la prostate. L’antenne émet une dose d’énergie à micro-ondes qui chauffe et détruit l’excès de tissu de la prostate qui bloque le flux d’urine.

La TMTU est l’une des nombreuses options de traitements minimalement invasifs pour une hypertrophie de la prostate. Afin de déterminer le traitement approprié pour vous, votre médecin examinera la gravité de vos symptômes, l’état général de votre santé, ainsi que la taille et la forme de votre prostate.

La TMTU peut être une bonne option pour les hommes qui souffrent d’un trouble de coagulation sanguine. Ce traitement se fait généralement sur une base ambulatoire et pourrait être une option plus sûre que la chirurgie si vous avez certains autres problèmes de santé.

La TMTU est également moins susceptible que d’autres traitements contre l’HBP de provoquer que le sperme soit libéré dans la vessie au lieu qu’à l’extérieur du corps par le pénis lors de l’éjaculation (éjaculation rétrograde). Le symptôme d’éjaculation rétrograde n’est pas nocif, mais peut nuire à votre capacité de concevoir un enfant. Cette option peut donc être envisagée si vous souhaitez avoir des enfants.

Dans le guide 2018 sur les symptômes du tractus urinaire inférieur de l’homme et l’hyperplasie bénigne de la prostate, l’AUC décrit la TMTU comme une option standard. Le guide stipule que:

La thermothérapie par micro-ondes (TMTU) est une véritable procédure ambulatoire et une option pour les patients âgés présentant des comorbidités importantes ou des risques anesthésiques plus importants.

Bien qu’un succès à court terme de l’amélioration des symptômes des voies urinaires ait été rapporté, la durabilité à long terme de TMTU est limitée, avec des taux de retraitement cumulés sur cinq ans compris entre 42 et 59%.

Nous suggérons que la thérapie TMTU soit envisagée pour le traitement d’hommes bien sélectionnés et informés (recommandation conditionnelle basée sur des preuves de qualité moyenne).

TMTU est généralement sans danger avec peu ou pas de complications majeures. Vous pouvez généralement rentrer chez vous après la chirurgie. Vous ne pourrez peut-être pas uriner et vous aurez besoin d’un cathéter. Pour la plupart des hommes, cela dure une semaine ou moins. Vous pouvez généralement retourner au travail 1 à 2 jours après le traitement et l’activité sexuelle peut reprendre 1 à 2 semaines après la chirurgie.

Les effets secondaires et les risques potentiels comprennent:

  • Du sang dans les urines. Cela ne devrait pas durer plus de quelques jours.
  • Symptômes urinaires irritants. Vous pourriez ressentir un besoin urgent ou fréquent d’uriner ou devoir vous lever plus souvent pendant la nuit pour uriner. La plupart des hommes souffrent d’une sensation de brûlure, en particulier au bout du pénis et vers la fin de la miction. Ces symptômes durent généralement environ une semaine.
  • Difficulté à retenir l’urine. Une incontinence peut survenir car votre vessie est habituée à devoir pousser l’urine à travers un urètre rétréci par le tissu de la prostate hypertrophiée. Pour la plupart des hommes, ce problème s’améliore avec le temps.
  • Infection des voies urinaires. L’infection des voies urinaires est une complication possible après une intervention de la prostate élargie. Plus le cathéter est en place, plus le risque d’infection augmente.
  • L’apparition ou l’aggravation des symptômes urinaires. Parfois, la TMTU peut entraîner une inflammation chronique de la prostate. L’inflammation peut provoquer des symptômes tels qu’un besoin fréquent ou urgent d’uriner et une miction douloureuse.
  • Besoin d’un nouveau traitement. La TMTU pourrait être moins efficace sur les symptômes urinaires que d’autres interventions minimalement invasives. Le cas advenant, vous devrez peut-être subir un nouveau traitement contre l’HBP.

Traitements supplémentaires pour l'HBP

514-461-3388