Évaluation et préparation

Instructions pour le traitement par la vapeur d'eau Rezūm

Avant le traitement

Pour aider à déterminer si un patient est un bon candidat pour Rezūm, le médecin utilisera un scanner du débit urinaire pour vérifier le niveau de vidange de vessie du patient. On peut également demander au patient de surveiller les quantités de liquides qu’il boit. Après cette évaluation, le médecin peut procéder à une échographie de la prostate et voir la prostate par télescope.

Votre médecin examinera avec vous les éléments suivants pour vous aider à évaluer les risques de la procédure de Rezūm en cas d’hyperplasie bénigne de la prostate et à éviter des complications inutiles:

  • Si vous êtes allergique à un médicament ou à un aliment en particulier.
  • Si vous prenez des anticoagulants tels que l’aspirine, la warfarine, des suppléments à base de plantes ou tout autre médicament du même genre.
  • Si vous ou les membres de votre famille avez des antécédents de troubles de la coagulation, ou s’il y a une tendance à saigner plus que la normale.
  • Si vous avez du diabète, de l’hypertension, des douleurs à la poitrine ou si vous avez déjà eu une crise cardiaque.
  • Si vous avez déjà reçu un diagnostic de caillots sanguins dans la jambe (thrombose veineuse profonde) ou dans les poumons (embolie pulmonaire)
  • Une liste de toutes les interventions chirurgicales antérieures que vous avez subies.

Le médecin évaluera vos antécédents médicaux pour acquérir une connaissance complète de votre état de santé général, y compris des informations relatives à vos médicaments.

Certains médicaments augmentent les risques de saignement et il peut être recommandé de les interrompre pendant un certain temps avant la procédure.

La procédure est généralement bien tolérée et les contre-indications sont minimes. Toutefois, votre médecin examinera avec vous les complications et contre-indications possibles afin de prendre une bonne décision et de répondre à vos questions.

Lors de la visite pré-opératoire, le patient reçoit des instructions détaillées sur les soins pré et postopératoires. Il recevra également une prescription d’antibiotiques à commencer la nuit précédant la procédure. Les anti-inflammatoires sont administrés la veille et après l’intervention. Une ordonnance d’alpha-bloquant peut être donnée pour améliorer le flux d’urine après la procédure.

Une fois que vous avez décidé de suivre le traitement à la vapeur d’eau Rezūm, vous devez suivre certaines instructions préalables à la procédure, qui peuvent inclure:

  • Le jour de la procédure, un repas léger et une grande quantité de liquide sont recommandés.
  • La procédure elle-même est rapide et simple, ne prenant qu’une seule visite de bureau. Selon la taille de la prostate, la procédure consiste en deux à sept injections de neuf secondes chacune.
  • À votre arrivée, on vous demandera d’éliminer l’urine, puis votre vessie sera vérifiée. S’il reste encore de l’urine dans la vessie, celle-ci est drainée pour éviter d’avoir à la drainer pendant la procédure.
  • La prostate et le pénis sont engourdis. Le dispositif Rezūm est inséré, une aiguille est déployée et de la vapeur est injectée dans la prostate pendant neuf secondes. Cette vapeur se disperse entre les cellules, puis se refroidit, dégage de la chaleur et perturbe doucement les cellules de la prostate.
  • En raison du gonflement initial, un cathéter est ensuite inséré, qui restera pendant deux à cinq jours. Le cathéter est accroché à un sac qui reste sur la jambe et est couvert par un pantalon. Un chauffeur est nécessaire pour ramener le patient à la maison.

Rezūm Détails de la procédure

Le jour de la procédure, un repas léger et une grande quantité de liquide sont recommandés.

La procédure elle-même est rapide et simple, ne prenant qu’une seule visite de bureau. Selon la taille de la prostate, la procédure consiste en deux à sept injections de neuf secondes chacune.

À son arrivée, il sera demandé au patient d’éliminer l’urine, puis la vessie sera vérifiée. S’il reste encore de l’urine dans la vessie, celle-ci est drainée pour éviter d’avoir à la drainer pendant la procédure.

La prostate et le pénis sont engourdis. Le dispositif Rezūm est inséré, une aiguille est déployée et de la vapeur est injectée dans la prostate pendant neuf secondes. Cette vapeur se disperse entre les cellules, puis se refroidit, dégage de la chaleur et perturbe doucement les cellules de la prostate.

En raison du gonflement initial, un cathéter est ensuite inséré, qui restera pendant deux à cinq jours. Le cathéter est accroché à un sac qui reste sur la jambe et est couvert par un pantalon. on vous recomendera d’amener une autre personne avec vous pour le retour à la maison.

Après le traitement

Après la procédure Rezūm, le corps crée une réponse inflammatoire, qui prend complètement deux à quatre mois à se résorber complètement. Au début, il y aura un gonflement de la prostate, ce qui peut causer une restriction du débit et causer plus de difficultés et de fréquence de miction.

Les symptômes vont s’aggraver avant de s’améliorer. En général, aprés deux semaines, les symptômes commencent à se stabiliser. Après quatre semaines, les patients sont revenus à l’état lorsque la procédure a été effectuée et aprés six semaines, ils commencent à ne plus prendre de médicaments.

Les érections ne sont pas affectées par la procédure Rezūm. L’éjaculation rétrograde a une chance sur deux à deux pour cent de se produire; ce qui veur dire que le sperme pénètre dans la vessie au lieu du pénis, causant très peu ou pas de sperme éjaculé. Ce pourcentage est nettement inférieur à celui d’autres procédures de la prostate.

Rezūm est une procédure peu invasive et présente moins d’effets secondaires que les traitements chirurgicaux. La principale précaution à prendre après la procédure consiste à limiter les activités intenses jusqu’à ce que le cathéter soit retiré. Cependant, comme pour toute intervention, certains des effets indésirables suivants peuvent survenir pendant une courte période:

  • Miction douloureuse
  • Sang dans l’urine
  • Sang dans le sperme
  • Urination fréquente
  • Incapacité d’uriner ou de vider complètement la vessie
  • Besoin de cathétérisme à court terme

Suivez les instructions et prenez tous les médicaments prescrits par l’urologue, y compris:

  • Évitez toutes les activités physiquement épuisantes pendant environ 2 semaines après la chirurgie (sur avis du médecin)
  • Évitez les rapports sexuels jusqu’à ce qu’une guérison complète ait eu lieu (selon les recommandations de votre médecin)
  • Évitez de prendre des médicaments sans ordonnance
  • Évitez de fumer ou de chiquer du tabac
  • Mangez des aliments sains, riches en légumes et en grains entiers

Dans la majorité des cas, les individus sont capables de se remettre complètement de la procédure en quelques jours. Ils notent souvent une amélioration des symptômes de l’HBP en quelques semaines et au bout de 3 mois, la plupart des individus sont en mesure de ressentir un soulagement complet des symptômes.

514-461-3388